Les trois techniques principales d’une isolation de toiture

Les trois techniques principales d’une isolation de toiture

À la grande différence de l’isolation des murs et du sol ou des fermetures et ouverture, l’isolation de la toiture est particulièrement délicate. C’est en effet une structure complexe, avec des couches de matériaux qui ont chacune leur propre fonction et doivent être installées dans les normes et les règles de l’art. Il est ainsi inutile de vous rappeler qu’un tel projet doit être confié à un professionnel. Cependant, pour se comprendre dans les sens des mots avoir une idée claire du futur aménagement ou des budgets occasionnés par le projet, comprendre les différentes techniques et cruciale. Nous les avons relevés pour vous.

L’isolation par l’intérieur

Sur un toit existant, l’isolation par l’intérieure est la meilleure alternative d’alléger les travaux et ainsi le coût des travaux. Il s’agit de poser l’isolant sur les rampants du toit. Mais cette installation se diffère d’un type d’isolant à une autre.  Le propriétaire aura à choisir entre ces trois isolants principaux :

  • Le premier consiste à insuffler l’ouate de cellulose, un isolant réputé pour ses critères écologiques at ainsi d’avoir un toit plus respirant ;
  • Le second comprend la mise en place de la laine minérale, mais qui requiert au préalable la mise en place d’un pare-vapeur. C’est la manière efficace pour accroître la résistance au feu ;
  • Le troisième qui est le panneau de mousse facilite la finition par des plaques de plâtres. C’est le moyen qui offre une étanchéité maximale et optimise l’économie de l’espace sous toiture.

L’isolation par l’intérieur empiète un volume de l’intérieur de la maison. Son atout réside toutefois dans la facilité de la pose sans avoir à déloger la toiture dans son ensemble.

L’isolation par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur est une suppression des ponts thermiques par l’installation des isolants entre la charpente et la structure qui sert à apposer les revêtements de la toiture. Il est utile de déloger ces parties externes. Tout comme l’isolation par l’intérieur, il y a des panoplies d’isolants notamment :

  • Le polystyrène synthétique ou (PSE) qui est l’alternative la plus abordable et facile à poser à cause de sa légèreté ;
  • La mousse de polyuréthane (PUR) qui a à peu près les mêmes qualités que les PSE mais avec un surplus de résistance sonore ;
  • La laine de roche et la laine de verre sont le plus légères et respectent la qualité de conservation de chaleur et d’acoustique à la fois. C’est le bon compromis et ainsi le plus vendu.

Focus sur l’isolation des combles : un espace sous toiture aménageable ou non !

Vous allez constater qu’avoir un comble chamboule un peu le choix de la technique appropriée. En effet, à cause de la présence du plancher du grenier le comble s’isole autrement. Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • Dans le cas d’un comble perdu, l’isolation de la toiture la plus appropriée est le soufflage de laine de verre ;
  • Si pour le cas d’un comble aménageable, l’épandage des flocons d’isolant et les rouleaux isolants sont à privilégier.
Isolation